Dépistage des champignons filamenteux pour la synthèse de nanoparticules argent antimicrobiens

- Feb 13, 2017 -

Le présent travail a pour but de dépistage d’un lot de 20 souches fongiques, isolées du sol de plantation de canne à sucre, afin d’identifier ceux qui sont capables de biosynthèse des nanoparticules d’argent. Ces nanoparticules sont connus pour avoir une application large et efficace en microbiologie clinique.


Quatre souches ont été avérées capable de biosynthèse des nanoparticules d’argent. Les nanoparticules biosynthétisé ont été caractérisés par spectroscopie UV-vis, microscopie à balayage électronique, EDX et XRD.


Ils se sont révélés pour avoir une taille moyenne de 30 – 100 nm, régulièrement autour de la forme et potentielle activité antimicrobienne contre Escherichia coli, Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa. L’activité antimicrobienne s’est avérée être directement liée à la concentration de nanoparticules.


Mycogenic synthèse de nanoparticules est un processus biogénique vert préférable à d’autres alternatives. Parce que les champignons sont de grands producteurs d’enzymes extracellulaires ce processus fait intensifier une tâche plus facile avec une importance haute pour microbiologie clinique sur la lutte contre la résistance microbienne, ainsi que pour d’autres applications industrielles.

Une paire de:Les scientifiques de W.va collèges présents résultats économiques, projets de recherche communautaires Impact Un article:IDTechEx recherche nouveau rapport sur l’électronique organique, souple, imprimés